N°152 – Octobre 2022 – Le Sans-Culotte 85

Magazine de la Région : l’argent public au service d’une belle comptine…

À la rentrée de septembre, les habitants de la Région Pays-de-la-Loire ont découvert dans leur boîte aux lettres un magazine tout beau tout frais. Distribué gratuitement aux quelque 1,7 million de foyers que compte la Région, ce support de communication institutionnelle a bénéficié d’un rafraîchissement avec une nouvelle maquette, un nouveau format et de nouvelles rubriques. Bref, voilà un bel outil, qui coûte près de 6 millions d’euros par an. Une somme d’argent public qui peut faire tousser quand on regarde le contenu de ce premier numéro : très marqué politiquement et empreint de « rassurisme » ; entre une « interview » savamment mise en scène de Nicolas Bouzou, économiste ultra-libéral épinglé par les Uber files début juillet, ou encore un sondage montrant que la jeunesse, en fait, va très bien. Ça tombe bien, la Région a déclaré 2022 comme étant « l’année de la jeunesse » ! Quand bien même la collectivité met à mal plusieurs dispositifs destinés à ce public. On s’en fout, on a un bel outil de propag… de com’ !

La Tranche-sur-Mer : « Il m’a épiée pendant des mois »

En avril dernier, nous avons publié une enquête sur l’ambiance de « terreur » à la mairie de La Tranche (lire notre numéro 147 d’avril). Le point de départ était la procédure judiciaire intentée par une agente de la commune contre Serge Kubryk, le maire. D’abord pour «  harcèlement moral  », puis pour «  harcèlement sexuel », d’après une citation directe déposée quelques semaines avant le procès qui se tenait fin août aux Sablesd’Olonne, finalement renvoyé. Cette femme raconte les années « d’emprise psychologique » qui ont suivi le début d’une relation, et le harcèlement dont elle a fait l’objet, mêlant le privé et le professionnel. Envoi de très nombreux mails et sms, mise sous « surveillance » sur le lieu de travail mais aussi à son domicile, mais également menacée de retirer sa plainte… Récit d’un engrenage, tel qu’il sera exposé au tribunal.

Cantine de Commequiers : des gosses vraiment bâillonnés… ?!

Le responsable du restaurant scolaire de Commequiers est sous le coup d’une deuxième plainte en l’espace de quelques mois. Des parents qui lui reprochent d’avoir « attaché » leur enfant ou « scotché » leur bouche durant le service. C’est un peu caricatural au vu des faits. Il n’empêche que l’homme semble plus à l’aise pour partager avec les élèves son plaisir de la table et du bien manger que pour faire en sorte qu’ils restent assis et concentrés sur leur assiette… Peut-on pour autant parler de maltraitance ? En attendant la fin de l’instruction, il est suspendu de ses fonctions.

« Marre de ces conneries ! » : finies les balades en calèche dans le Marais poitevin, les Roulottes de l’Abbaye lâchent les rênes…

Alors que les vidéos chocs de L214 ne suffisent pas à faire fermer des élevages industriels abjects, un énième commentaire d’une adepte de la protection animale aura eu raison de la passion de Jérôme Czubak, le gérant des Roulottes de l’Abbaye, basées à Maillezais. Cet amoureux des chevaux de trait et de la traction animale est une figure locale. Voilà presque 15 ans qu’il assure les balades en calèche dans le Marais poitevin (ainsi qu’à Megève ou Avoriaz). Ras-le-bol d’être pris à parti par « des gens qui ne connaissent rien à mon métier ni à ces chevaux ». Vexé et lassé, il décide de tout plaquer !

Démocratie à poil

« Nous appelons ça du bon sens vendéen quand vous appelez ça du conflit d’intérêts »

C’est avec un enthousiasme débordant que nous nous rendons ce mois-ci au conseil d’agglomération de La Roche-sur-Yon… Pire qu’un conseil municipal, voici le genre de réunion dont on sait à quelle heure on arrive mais jamais quand on repart. Celle-ci ne fait pas exception, puisque l’une des délibérations concerne l’adoption du Plan climat-air-énergie territorial (PCAET), de quoi promettre de vifs échanges dans le contexte de crise climatique actuel. Mais on avait également repéré un autre point concernant l’enseignement supérieur, dont la vice-présidente, Françoise Raynaud, était à la Une du dernier numéro du Sans-Culotte 85. De quoi avoir des éléments de réponse sur son rôle à l’IUT ? Une drôle de surprise, plutôt…

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Délires naturopathes : chez Demain-Vendée, le « positif » avant la vérification !

Plus gros salaires au Département et à la Région : on se régale… entre mecs !

Dominique Souchet parrain de l’Ices : comme un retour aux sources villiéristes !

Final pyrotechnique de la Cinéscénie en pleine sécheresse : carte blanche au Puy du Feu !

Ehpad de La Caillère-Saint-Hilaire : une énième lettre… glaçante !

Hôpitaux : des patients congelés pendant une semaine… à cause d’un incendie !

Le Ravi est mort : fini de rire !

Affaire de l’IUT de La Roche : quand Le Sans-Culotte 85 se fait refouler de la fête du campus…

Vous souhaitez lire la suite ? Commandez l’article dès maintenant !