N°166 – Mars 2024 – Le Sans-Culotte 85

À Mervent, une pollution s’écoule depuis des décennies en toute quiétude

Parmi les slogans largement entendus lors du mouvement des agriculteurs en colère, en début d’année, l’un était notamment martelé par certains syndicats agricoles (FNSEA en tête) : « On croule sous les normes environnementales ! » Pourtant, à l’heure de la prise en compte de l’urgence climatique, voilà une situation aussi absurde que datée. Sur la commune de Vouvant, une exploitation agricole est dans le viseur des auto­rités pour ne jamais avoir effectué de travaux de mise aux normes, à commencer par la gestion du fumier, stocké en permanence à l’air libre et à même le sol. Résultat : mélangés à l’eau de pluie, les ef­fluents d’élevage s’écoulent tranquillement depuis des décen­nies en direction du barrage de Mervent, site emblématique de production d’eau potable pour le sud-Vendée (volume de 8,3 millions de m³ ; 60.000 m³ produits chaque jour). Mais ces derniers mois, différents organismes s’en mêlent et une pro­cédure judiciaire est en cours.

Le Mondial de Montaigu, terrain de cauchemar pour des générations de footballeurs gabonais

Fin 2021, le journal anglais The Guardian révélait un énorme scandale de pédocriminalité au sein de la fédération de football du Gabon. Plusieurs responsables sont mis en cause, à commencer par Patrick Assoumou Eyi (dit « Capello »), emblématique entraîneur des équipes nationales de jeunes du Gabon pendant de nombreuses années. D’après l’enquête, pendant plusieurs décennies, des centaines de jeunes joueurs gabonais, auraient subi des viols de la part de ce coach et de certains de ses proches. Des faits qui se seraient également produits, notam­ment dans les années 2000, sur les terres d’un événement phare dans l’univers des équipes de jeunes : le Mondial de Montaigu, en Vendée, emblématique tournoi international réservé aux moins de 16 ans, auquel a participé le Gabon. Un Mondial au coeur de ce terrible « dispo­sitif », mis en place en toute impunité au sein de la fédération gabonaise, mais qui a continué d’inviter le Gabon l’an dernier. Attention, le contenu de l’article peut heurter.

TUTO À DEUX ANS DES MUNICIPALES : comment faire la razzia sur le social ?

DOSSIER : enquête sur ces mairies bien décidées à mettre la main sur l’action sociale.

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

ÉDITO
Pressions sur les médias locaux : on n’a pas le cul sorti des ronces…

DES NOUVELLES DE
Chez Fleury-Michon, la vie syndicale part à la découpe

LA DÉMOCRATIE À POIL / Série sur les mairies à gauche
Dompierre-sur-Yon : « Trop d’impôts tue l’impôt! » ; « C’est une doxa, ça ? »

Les Sables-d’Olonne : un problème avec le mot « social » ?!

La Caillère-Saint-Hilaire : le maire décroche la culotte d’or de l’élu le moins coopératif de Vendée !

Lettre de non candidature : cette assistante aura décidément tout essayé !

Service après-vente : nos enquêtes culottées suivies à la trace

Chronique d’un journal d’enquêtes indépendant (par un petit étudiant en stage)

 

 

Vous souhaitez lire la suite ? Commandez l’exemplaire papier dès maintenant ou abonnez vous à la version numérique