N°160 – Juillet-Août 2023 – Le Sans-Culotte 85

3,50 

Catégorie :

Description

Le Crédit Mutuel Océan : la banque à vos sévices

« La banque qui donne le LA »… Ça c’est le slogan annonçant les festivals ou autres événements estivaux dont le CMO est partenaire. En réalité, la petite musique qui consiste à insister sur « le respect de l’humain » émet de sacrées fausses notes ! La plus grinçante : un rapport d’expertise accablant sur les risques psychosociaux (RPS) rendu fin 2022. La souffrance des salariés, depuis le changement de direction il y a quatre ans, est prégnante. À la rédaction, on n’avait encore jamais vu ça : de nombreux témoins apeurés, appelant en numéro caché, tremblant, tentant de nous raconter, entre deux sanglots, comment ils ont été harcelés, fliqués, ou comment leur carrière, voire parfois leur vie de famille, ont été détruites dès lors qu’ils ont osé briser l’omerta, ou tout simplement sortir du moule. Toujours le même refrain… Alors, puisque cette banque mutualiste « appartient à ses clients » (dont nous faisons partie…), ces derniers ont le droit de savoir ce qui s’y passe. D’autant qu’ils ne seraient pas tous logés à la même enseigne : les copinages et les traitements de faveur pour les gros bonnets ou les personnalités publiques seraient même devenus la règle. Quant aux administrateurs, cette crise sociale semble être le dernier de leur souci…

Un prêtre intégriste peut en cacher un autre…

Le 31 mai dernier, une dizaine d’enfants assistaient à l’arrestation de l’abbé Régis Spinoza en plein cours de catéchisme auquel ils participaient tous les mercredis, de manière clandestine, à Saint- Amand-sur-Sèvre (Deux-Sèvres). Le prêtre, issu de l’institut Bon Pasteur réputé pour son extrémisme, avait été condamné en 2021 pour violences et humiliations sur mineurs, avec interdiction d’entrer en contact avec des enfants… Ce qu’il n’a pas respecté, donc. Si l’affaire a été relatée par la presse dans le département voisin, rien n’a filtré chez nous. Et pourtant, la moitié des gamins présents ce jour-là sont scolarisés à la Puy du Fou Académie, et les familles ont été incitées à se rapprocher de l’abbé Spinoza par un autre prêtre « traditionnaliste ». Lequel donne lui aussi des « messes privées », en latin et selon l’ancien rite, mais dans une chapelle de La Gaubretière, en Vendée.

JO 2024 : Paris est une fête ! Mais sans les migrants…

Depuis quelques semaines, la presse nationale s’est fait l’écho d’une opération menée par l’État qui, pour le moins, interroge… D’ici début 2024, plusieurs milliers de personnes sans domicile fixe, principalement des migrants, vont quitter la région parisienne pour être accueillies « en régions », comme il est de bon ton de dire. C’est ainsi qu’une dizaine de personnes, réfugiés et demandeurs d’asile, sont arrivées début juin à La Roche-sur-Yon, logées à l’hôtel ; au total, environ 80 migrants devraient être accueillis en Vendée d’ici l’année prochaine. Le télescopage avec une future actualité olympique interpelle… S’agirait-il de faire « place nette » en vue des JO 2024 de Paris, pour accueillir des spectateurs fortunés du monde entier… ? En tout cas, localement, ça navigue à vue : peu de visibilité sur la durée de leur séjour, ou sur les réelles possibilités pour ces personnes de s’insérer sur le territoire. D’ailleurs, parmi les premiers arrivants, plusieurs sont déjà repartis…

Exploitation de salariés en maraîchage : oui, mais c’est bio !

Près de Challans, la ferme du Boutinard cultive des légumes biologiques en quantité industrielle. C’est la société Riverford Farm, qui exploite ce site, dont les récoltes sont exclusivement destinées à des foyers anglais. De bons produits vendéens garantis sans intrants, donc, mais pas sans dommages sur ceux qui les ramassent… En effet, début juin, plusieurs saisonniers se sont rebellés suite à l’arrêt brutal du contrat de travail d’un de leurs collègues. Résultat, certains d’entre eux se sont vus virés sur-le-champ… De quoi les révolter, et les amener à dénoncer plus globalement un contexte de travail problématique. L’un d’entre eux témoigne.

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

Une presse indépendante en Vendée… ou non : c’est vous qui décidez !

La procureure de La Roche-sur-Yon s’en va : finie la « plaider-coupable mania » ?

Cahier de vacances : l’agro-industrie s’invite dans les bagages des gosses !

LA DÉMOCRATIE A POIL…
À Montaigu-Vendée : « Nous ne resterons pas au pot de fin de séance, après vos propos sur « l’événement » »