N°145 – Février 2022 – Le Sans-Culotte 85

Service national universel : même un troufion aurait fait mieux ! !

De son petit nom le SNU, ce dispositif – encore peu connu – voulu par Emmanuel Macron dès 2017 s’adresse aux jeunes de 15 à 17 ans. Si le séjour de cohésion de 12 jours est la partie la plus visible, le SNU compte aussi une mission d’intérêt général de 84 heures sur l’année et un engagement volontaire de plusieurs mois (facultatif). L’objectif de tout ça : « faire vivre les valeurs républicaines » et « développer une culture de l’engagement », comme l’explique pompeusement le ministère de l’Éducation nationale, qui porte le SNU. Mais qu’on se le dise : il ne s’agit pas du retour du service militaire, contrairement aux idées reçues ! Côté organisation et préparation, on est loin de la rigueur chère aux bidasses, comme le montre le séjour vendéen à Saint-Hilaire-de-Riez en juillet 2021, qui accueillait quelque 120 jeunes de toute la région. « Impréparation », ados et animateurs épuisés par un rythme d’enfer, encadrants payés avec des mois de retard, etc. En résumé, un dispositif organisé à l’arrache, mais qui coûte un bras d’argent public…

Facture d’électricité : les collectivités broient du noir… à une exception près !

Ça va faire mal, très mal même… Le Sydev l’a annoncé à l’ensemble des collectivités vendéennes en fin d’année : le tarif de l’électricité a littéralement flambé, et l’impact sur leurs budgets va être tout aussi terrible qu’inédit. La quasi-totalité d’entre elles passent en effet par le groupement d’achat du Syndicat départemental de l’énergie, pour l’alimentation en électricité des bâtiments et de l’éclairage publics. Une union censée faire la force en termes de négociation… Y’aurait-il eu un raté quelque part ? Toujours est-il que la seule commune de Vendée qui n’adhère pas au groupement est celle qui, aujourd’hui, est la plus susceptible de tirer son épingle du jeu… et ce village de Gaulois, c’est Montreuil, dans le sud-Vendée.

 

Élection présidentielle : « Il faut bien voter… »

On approche du premier tour d’un scrutin qui intervient dans un contexte inédit : la crise sanitaire bien sûr, mais aussi un climat de fatigue et de défiance envers le monde politique. Dans un département qui vote traditionnellement beaucoup (83 % de participation au premier tour en 2017), on s’est rendu dans deux petites communes, que beaucoup de choses opposent : La Rabatelière et Faymoreau. La première, située dans la zone bénie du « miracle » économique vendéen, entre Les Essarts et Les Herbiers, gagne des habitants chaque année et a enregistré, en 2017, le plus fort taux de participation du département (93%). La seconde, à l’inverse, qui a connu un âge d’or grâce à ses mines de charbon au XIXe siècle, est de ces villages désertés du Sud-Vendée. Il y a cinq ans, c’est ici qu’on a le moins voté (72 % au premier tour). L’occasion pour nous d’aller voir si l’échéance électorale du printemps mobilise… ou pas.

 

Éleveur : une « super vie »… malheureusement invivable !

Derrière le portrait idyllique de parisiens reconvertis à la campagne que nous livre TF1 le midi, une dure réalité : celle d’un monde agricole bien souvent source de méchantes déconvenues. Illustration avec l’expérience de Greg ; ça tombe bien, il est aussi, à ses heures perdues, dessinateur pour ce journal depuis 15 ans. Ancien infographiste, il s’est lancé dans l’aventure il y a 7 ans… Et, s’il ne regrette rien de son changement de vie, le bilan est amer. « On nous prend pour des bouseux… Je n’ai pourtant jamais fait autant de paperasse de toute ma vie », résume-t-il ! S’il s’est donné une bonne raison de se lever le matin, le réveil est douloureux, et pas seulement parce qu’il vit sans chauffage. Il s’enlise et n’a pas d’autre choix que de tout quitter, la mort dans l’âme… mais pas au bout d’une corde, il saura rebondir, encore une fois.

 

MAIS AUSSI DANS CE NUMÉRO…

  • Ancien cadre de Fleury-Michon, le maire de Sèvremont rattrapé par la patrouille boursière !
  • Restrictions sanitaires : pas touche aux strass et paillettes, ni à la « grande » musique !
  • Conflit d’intérêts à Fontenay : belle sortie de route de l’adjoint à la voirie !
  • Soupçons de corruption sur des dir’cab : cette fâcheuse tendance qu’ont les enquêtes à traîner…
  • Le RN recherche une candidate sur la 4e circo… qu’elle habite Paris ou Pointe-à-Pitre, il s’en fout !
  • Crise municipale au Fenouiller : la maire abat ses dernières cartes…
  • Cérémonie des vœux aux Sables : Yannick Moreau et la com’ de luxe font bon « ménage » !
  • Procès en diffamation : nouvelle claque et clap de fin !
  • Démocratie à poil : Pour cette première chronique de l’année 2022, Le Sans-Culotte 85 se déplace du côté de la Région Pays de la Loire…

Vous souhaitez lire la suite ? Commandez l’article dès maintenant !